Association des étudiants passionnés par la nature de l'université Paris XI
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum

Aller en bas 
AuteurMessage
Diane
Plant de flood mutant
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 32
Localisation : Sur les chemins d'Aventure
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum   Mer 30 Mai - 0:24

I. GENERALITES SUR LE CHEVREFEUILLE.

Ethymologie: Le nom de genre du Chèvrefeuille a été donné par Linné en honneur à Adam Lonitzer, physicien et naturaliste allemand, né à Marburg en 1528. Le nom vernaculaire Chèvrefeuille a été donné car c’est une plante alimentaire très appréciée des chèvres.

Quelques mots d'histoire: Pendant longtemps, l’homme a attribué de nombreuses vertus spirituelles au Chèvrefeuille. Il fut pendant des siècles la parure des jeunes filles en symbole de chasteté, d’innocence et de fidélité envers l’être aimé. Méditer près du Chèvrefeuille apporterait énergie et inciterait à l’étude. Les celtes considéraient le Chèvrefeuille comme l’arbre des oracles permettant de désigner le vrai du faut.


II. MORPHOLOGIE DU CHEVREFEUILLE.

Description générale: Le Chèvrefeuille des bois se présente sous forme de lianes de 1 à 3 mètres de haut. Ces une plante parasite qui s’entoure autour des branches ou des troncs d’autres arbres ce qui lui donne un aspect spiralé très régulier. Au bout d’un certain temps, la tige du Chèvrefeuille s’épaissie et finie par se rejoindre et se souder de telle sorte que la branche ou le tronc parasité meurt. C’est par ce procéder que certains arbres finissent par se débarrasser du Chèvrefeuille qui tendait à l’étouffer.

Les tiges : Les tiges du Chèvrefeuille sont grêles, volubiles (susceptibles de s’enrouler en spirale sur les corps qui leur servent d’appui) ou rampantes. Elles peuvent former des lianes montant jusqu’à 2-4 mètres et plus en s’enroulant autour des tiges d’autres végétaux. Le Chèvrefeuille est donc une plante sarmenteuse. Elles sont recouvertes d’écorce se détachant en lanières fibreuses.

Les bourgeons : Le Chèvrefeuille est une plante ligneuse phanérophyte c'est-à-dire que les bourgeons de renouvellement sont situés à plus de 50 cm au dessus du sol. Plus précisément, on le qualifie de : nanophanérophyte (0,5 m < t < 2 m) ou microphanérophytes (2 m < t < 7 m).

Les feuilles : Le Chèvrefeuille est une plante caducifoliée (dont les feuilles tombent en automne). Les feuilles sont opposées, elliptiques, sessiles ou à court pétiole, en coin à la base, molles, glabres ou pubescentes, plus ou moins glauques, entières ou parfois légèrement dentées, lobées.

Les racines : Les racines produisent des bourgeons adventifs qui permettent à multiplier l’arbrisseau.

Les fleurs : Les fleurs sont groupées en bouquet terminal pédonculé et dense. Elles sont odorantes, en longs tubes étroits terminés par deux lèvres, la supérieure recourbée, blanchâtre à blanc rosé lorsqu’elles sont récemment épanouies ou jaune pâle en vieillissant. On peut les observer depuis le mois de juin jusqu’au mois d’août.
La fleur de Lonicera periclymenum est Zygomorphe c'est-à-dire qu’il y a une symétrie bilatérale de type 5, on parle alors de fleur monosymétrique. Les fleurs sont à cyme bipare.
Elle suit la formule florale suivante : (5 S) +[ (5 P] + (5 E)] + (5 C) qui est une caractéristique des Caprifoliacées.
Les étamines sont soudées aux pétales, l’ovaire est infère à 3 loges, il y à 1 style.

Les fruits : Les fruits sont des baies ovoïdes, rouges et petites (environ 8 mm de diamètre). Les fruits mûrissent successivement à partir du mois de juin jusqu’à la fin de l’automne.


III. ECOLOGIE DU CHEVREFEUILLE.

Sol : l’humus se caractérise par un mull acide à un mull moder. On retrouve le Chèvrefeuille des bois sur des sols généralement pauvre. Sur notre site les prélèvements de sol effectué on montrés un sol sableux, et de pH acide.

Groupement : le Chèvre feuille (Lp) se trouve généralement dans des chênaies oligotrophes à Chênes sessile (Quercion robori-petraeae), au niveau de la strate arbustive. Ce groupement est très répandu. Ce sont des forêts généralement claires.

Répartition : le Chèvrefeuille est largement réparti, on le trouve dans toute le France, il est commun sauf en région Méditerranéenne ainsi qu’en Corse. On peut le retrouver jusqu’à 1000m d’altitude, de l’étage collinéen à montagnard. De manière plus générale, on le trouve depuis l’ouest de l’Europe jusqu’en Suède méridionale et le bassin du Danube. Il est beaucoup plus rare en dehors de l’Europe.

Exigences : c’est une espèce héliophile ou de demi ombre très recouvrante dans des forêts ouvertes, qui préfère les climats doux et humide, comme c’est le cas sur notre site d’étude.

Dissémination : le Chèvrefeuille des bois est une plante hermaphrodite, qui va être pollinisée par les Insectes (entomogamme), puis par la suite dispersée par des Oiseaux (dissémination endozoochore).

Parasite du Chèvrefeuille : lors de nos relevés nous avons pu observer que certains sujets étaient parasités, comme on peut le voir sur le cliché ci-contre. Ces marques nommées mines sur la feuille de Chèvrefeuille, sont dues à des mouches mineuses de feuilles : Phytomyza xylostei (l'imago fait 1,5-2,2 mm)


IV. PROPRIETES DU CHEVREFEUILLE.

Le Chèvrefeuille, outre le fait d’être une plante ornementale, à beaucoup d’autres utilités. Il a des propriétés pharmacologiques, thérapeutiques, homéopathiques mais est aussi une plante toxique.

Baies toxiques : les fruits du Chèvrefeuille sont riches en saponines et contiennent de l’acide cyanhydrique qui est toxiques. Ils contiennent d’autres substances toxiques qui sont encore mal connues.
Les symptômes engendrés par la toxicité des baies sont des vomissements, des diarrhées violentes voir sanglantes, de la sueur abondante, une congestion du visage, des secousses musculaires, de la tachycardie, des somnolences et dans les cas les plus graves mais aussi les plus rares, des coma voir la mort. La plupart du temps, les symptômes ne dépassent pas les troubles digestifs et seule une intoxication massive (plus d’une trentaine de baies ingérées) engendrent un schéma plus grave. La plupart du temps la guérison survient dans les 48 heures.

Propriétés pharmaceutiques : le Chèvrefeuille est un antibiotique naturel contre les salmonelles, les streptocoques, les staphylocoques et les colibacilles. Les feuilles sont astringentes et la plante vulnéraire. C’est un anti-inflammatoire, diurétique, laxative, anti-spasmodique, hypotenseur, dépurative et beaucoup d’autres.

Indications thérapeutiques : le Chèvrefeuille est préconisé contre les inflammations de la gorge (décoction des feuilles en gargarismes). Les feuilles en cataplasme ont une action cicatrisante, contre les ulcères. Les feuilles en décoctions peuvent luter contre les maladies du foie et de la rate. Les fleurs en sirop ont des effets contre les infections respiratoires, les maux de gorge, les rhumes, l’amygdalite, les bronchites, la pneumonie et l’asthme. Enfin le Chèvrefeuille peux luter contre la cystite, les calculs rénaux et les inflammations des intestins.

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh-xuan
Admin
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 29
Localisation : Banlieue Est de Paris
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum   Mer 30 Mai - 0:57

Super article pour inaugurer cette section^^

_________________
Triste et solitaire, je suis une herbe flottante à la racine coupée...
Et je vois bleu, et je vois loin, je cours dans un grand champ de foin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elrandir.deviantart.com/
Diane
Plant de flood mutant
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 32
Localisation : Sur les chemins d'Aventure
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum   Mer 30 Mai - 14:13

rapport de BAMN (botanique appliquée au milieu naturel), de Marion Depraetere et moi même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHEVREFEUILLE DES BOIS - Lonicera periclymenum
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chèvrefeuille, Lonicera periclymenum
» Chèvrefeuille parfumé
» Lonicera Harlequin
» Aristolochia gigantea
» Lonicera involucrata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Clématis :: Scientifique :: Botanique-
Sauter vers: